Prêt Projet Immobilier et votre apport personnel

Vous avez pris votre décision, vous voulez devenir propriétaire ou faire construire votre maison. A partir de cet instant il vous faudra  suivre les étapes  pour mener à bien votre projet.

vous devez  disposer au minimum des fonds nécessaires au paiement des frais d’acquisition (frais de notaire en particulier). Plus votre apport est important, plus votre banque pourra prendre en considération votre projet (aura de chance de se concrétiser ) et d’obtenir des conditions de crédit plus favorables

L’apport personnel est le montant dont dispose l’acquéreur pour financer une partie de son achat immobilier.
L’apport personnel peut provenir :

  • de l’épargne.
  • de la revente d’un bien immobilier,
  • d’un heritage

Sans apport personnel. Le prêt bancaire recouvre non seulement le prix d’acquisition du logement mais aussi les frais d’agence mais en générale les frais de notaire ne peuvent être financés par un prêt que .

Vous constituer un apport personnel par l’épargne

  • le Plan Epargne Logement (PEL)
    • vous pouvez épargner jusqu’à 61 200 €, rémunérés au minimum à un taux de 2,5 % par an, garanti pendant 10 ans. Si vous souscrivez un prêt épargne logement, une prime d’Etat porte la rémunération à 3,5 % par an.
    • vous avez la possibilité d’emprunter jusqu’à 92 000 € à un taux modéré de 4,2 % par an (hors assurance, après 4 ans d’épargne). En ouvrant un PEL aujourd’hui, vous êtes sûr du taux d’emprunt dont vous pourrez bénéficier au moment de votre achat.
  • le Compte Epargne Logement (CEL)
    • vous pouvez épargner jusqu’à 15 300 €, rémunérés à 1,75 % par an. Lors de la souscription du prêt, vous bénéficiez d’une prime d’Etat égale à 50 % des intérêts versés. En cas de besoin, votre argent est toujours disponible.
    • vous pouvez emprunter jusqu’à 23 000 € après seulement 18 mois d’épargne. Le taux de crédit est de 3,25 % hors assurance au 28/02/2007.

Evaluez le budget global de votre projet.

  • commission de l’agence immobilière : les frais agences (FA) sont souvent inclus dans le prix du bien
  • frais de notaire il se monte à environ 3 % du prix d’acquisition pour un logement neuf, (5 à 7 % pour de l’ancien)
  • les frais de déménagement
  • -petits ou gros travaux…

Mesurez votre capacite maximum de remboursement :

le montant total des charges du  ne doivent pas depasser 33 % des revenus nets du foyer (emprunts, crédits ,charges fixes)

La promesse de vente ou contrat d’avant-vente

Afin de  « réserver » votre bien, vous devez signer un contrat d’avant-vente et verser une indemnité d’immobilisation (au maximum 10 % du prix de vente). Votre notaire vous rappellera les clauses de cet acte.

Votre prêt immobilier

Pour trouver le crédit immobilier qui vous convient, vous devrez faire le tour des établissements bancaires afin de trouver la meilleure offre, la meilleure offre sera celle qui sera  adéquation à votre situation.. Soyez vigilant sur les taux d’interet, les assurances, les possibilités et la durée de remboursement,etc…

La signature de l’offre de prêt immo

La banque vous fera parvenir une offre de prêt  résumant les conditions du contrat  A compter de la réception de ce courrier, vous disposez d’un délai de réflexion d’une dizaine de jours pour accepter les termes du prêt. Vous devrez  retournez votre offre signée par la poste le 11ème jour .

La signature de l’acte de vente

Ca y est vous etes sur le point de faire le pas décisif, vous serez officiellement propriétaire des que , vous aurez signé l’acte authentique de vente devant le notaire, en présence du vendeur. Vous versez alors le solde du prix. Notez qu’ à la signature de l’acte, vous devrez faire face à quelques dépenses  annexes, frais d’enregistrement, etc…